Drame·Romance

Carol – Patricia Highsmith

couv31636473


Carol
Patricia Highsmith
Edition Le livre de poche, 
1990
Traduit par Emmanuelle de
Lesseps
315 pages


Genres : Drame, Romance

 

 

Résumé :

À New York, Thérèse, une jeune décoratrice de théâtre qui ne trouve pas de travail, accepte un emploi à Frankenberg, un magasin de vêtements. Une autre employée, Mme Robichek, tente de la séduire, mais Thérèse sombre dans une sorte de torpeur.

Le compagnon de Thérèse, Richard, lui fait rencontre Phil, qui peut l’aider à trouver un emploi dans le théâtre. Cependant, lors de son travail au magasin, apparaît une grande femme blonde en manteau de fourrure. La cliente lui achète une poupée pour sa fille. Thérèse ne peut l’oublier et lui envoie une carte avec son numéro de service. La cliente téléphone au magasin pour la remercier et lui propose de prendre un verre ensemble pour le lendemain.

Thérèse fait ainsi la connaissance de Carol, une femme mariée en instance de divorce. Elles découvrent leurs sentiments réciproques, mais Carol craint que son mari ne se serve de leur relation pour lui retirer la garde de leur enfant.

 

Mon avis : 

J’ai découvert ce livre après avoir vu la bande-annonce de l’adaptation, je comptais aller la voir mais je l’ai loupée et vu que j’avais le temps je me suis attardée sur le texte, qui m’a finalement largement déçue et dont je ne sais pas trop quoi dire, donc ma chronique sera surement assez courte…

affich_33005_1Pendant une journée de travail banale et ennuyeuse Thérèse rencontre Carol qui va la fasciner et la séduire bien vite, les deux femmes se rapprochent de plus en plus et vont entamer une relation amoureuse qui va être contrariée, notamment par le mari de Carol qui ne va pas hésiter à la faire chanter pour l’empêcher de partir.

Avant de commencer ma lecture, je m’attendais à une histoire d’amour compliquée (car « interdite ») mais passionnelle et touchante, et cela a finalement été difficile d’être émue par quoi que ce soit tant j’ai trouvé l’atmosphère du livre austère, triste et pesante.
Si encore l’ambiance du livre était froide mais que les scènes entre Thérèse et Carol étaient plus chaleureuses, comme un cocon, cela m’aurait plus emballée en plus d’être cohérent avec ce que Thérèse éprouve mais je ne l’ai pas ressenti de cette façon, ces scènes sont aussi fades et plates que le reste du bouquin, je n’ai senti aucune électricité entre les deux femmes et leur amour naissant ne m’a fait ni chaud ni froid ensuite.
Du coup vu que le livre se concentre avant tout sur leur histoire je me suis ennuyée ferme et ce n’est pas le chantage du mari de Carol qui apporte du piment, au contraire je trouve que cela plombe encore plus l’intrigue parce que cela ne m’a vraiment pas intéressée, c’est non seulement longuet mais en plus comme je n’étais pas attachée à la romance je me fichais vraiment de savoir si Carol et Thérèse pourraient rester ensemble ou pas…

L’histoire d’amour ne m’a rien inspirée mais les deux héroïnes individuellement non plus d’ailleurs, je ne me suis pas prise d’affection pour elles, Thérèse parce que je l’ai trouvé trop passive et Carol parce qu’elle est vue de façon si parfaite par Thérèse qu’elle m’a semblé trop lointaine pour que je m’attache à elle.

En fait je me demande si la plume n’a pas influencé mon avis sur tout le bouquin, si je n’avais pas trouvé l’atmosphère aussi tristoune j’aurais peut-être été plus ouverte au reste ou au moins je n’aurais pas trouvé le temps aussi long, mais rien n’est sur…

Bref, je ne suis vraiment pas emballée par cette découverte, le livre avait du potentiel mais je n’ai vraiment pas adhéré au style et aux personnages et l’histoire m’a assommée, ne reste plus qu’à voir le film qui j’espère sera moins terne et plus touchant.

Ma note1
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s