Aventure·Thriller

La conspiration de Roswell – Boyd Morrison

couv50498600


La conspiration de Roswell
Boyd Morrison
Edition Bragelonne,
2015
Traduit par Vincent Basset
384 pages
.
Genres : Aventure, 
Thriller

 

Résumé :

1947 : Fay, une fillette vivant au Nouveau-Mexique près de Roswell, assiste au crash spectaculaire d’un étrange aéronef. 2012 : Tyler Locke sauve Fay de deux assassins. Elle lui apprend que les tueurs recherchent un artefact trouvé sur le site de Roswell et prétend connaître des secrets concernant cet incident qui n’ont jamais été révélés. D’abord sceptique, Tyler tombe à la merci d’un mystérieux groupe de mercenaires et finit par comprendre que la clef de sa survie se cache dans l’énigme de Roswell…

 

Mon avis :

C’est entièrement pour le nom de Roswell que je voulais lire ce titre. Qu’on adhère ou pas aux théories entourant ce lieu on pense directement aux extraterrestres quand on entend ce nom et personnellement ce genre d’histoire m’intéressent toujours.

Une vieille femme prétend avoir assisté dans son enfance au crash de Roswell et avoir récupéré un artefact des mains d’une créature étrange, elle a gardé le silence pendant des décennies mais a maintenant décidé d’en parler à deux enquêteurs américains, pour découvrir de quoi il s’agit réellement, avant de se faire attaquer chez elle par des mercenaires qui semblent vouloir mettre la main sur ce fameux artefact.

Même si j’ai tout de même passé un bon moment avec ce livre, certaines choses ne sont quand même pas terribles et sans ces points noirs j’aurais sans doute donner une note un peu plus haute, même si mon penchant pour les histoires d’extraterrestres n’aurait toujours pas été contenté, car sans trop en dire il y a de quoi rester sur sa faim, surtout une fois qu’on découvre le dénouement…
Mais bref, niveau intrigue on se rapproche d’un scénario Hollywoodien où les recherches « archéologiques » donnent lieu à des scènes d’action, parfois sorties de nul part, c’est à la fois une bonne chose pour ceux qui aiment cela et pour donner plus de rythme et une mauvaise car ces scènes sont quand même bien invraisemblables et plutôt confuses; et en bonus une romance (même deux en fait) parce qu’un scénar’ Hollywoodien doit se finir avec le héros qui serre le personnage féminin (même si ça ne sert à rien !)

Pour son histoire l’auteur ne se contente pas que de Roswell, mais se sert aussi de Nazca, de l’île de Pâques et de l’événement de Toungouska, et même si cela a un sens dans le livre, l’explication est un peu simpliste et l’ensemble fait un peu l’effet d’une poudre aux yeux, manquait juste les pyramides d’Egypte et l’Atlantide pour que le côté folklorique soit total !

Je me moque un peu mais il faut admettre qu’on ne lit pas ce genre de bouquin pour la rigueur scientifique mais plutôt pour suivre une intrigue assez superficielle et clichée mais divertissante où notre cerveau n’est pas franchement sollicité, cela rappelle plein d’autres histoires ni très intelligentes ni très exigeantes mais qui deviennent potables, voir sympa, entre deux œuvres plus « sérieuses » ou quand on a un gros coup de fatigue et qu’on cherche un truc léger à lire !

D’ailleurs l’histoire est clichée mais les personnages aussi, entre les deux héros qui ont le QI d’Einstein, la force de John Cena et le talent de MacGyver, et les héroïnes qui sont de super bombasses qui bottent des culs par rangées de 12 et sont extraordinaires dans leurs jobs… Avec des personnages pareils on n’a pas vraiment de suspense du coup, on sait que peu importe ce qui va leur arriver ils trouveront toujours un moyen (rarement réaliste) pour s’en sortir, la seule chose que j’ai noté et apprécié à leur sujet est l’humour de l’un des mecs et le caractère bougon de l’une des filles, sans faire passer le premier pour une grosse quiche, et pour éviter que la deuxième passe… bin pour une grosse quiche, parce que les nanas en général dans ce genre d’intrigue ont l’air d’avoir des neurones jusqu’à ce que le héros se pointe, du coup avoir une héroïne avec un caractère de chien ce n’est pas plus mal (l’autre héroïne est du style gourdasse par contre ! Et l’autre héros -non je n’ai pas retenu les noms et je vous pouet- est le héro américain typique et bien fadasse dont on a rien à cirer !)

Bref, je sais très bien que je ne donne pas forcément envie avec ma chronique mais je n’y peux rien si ce livre est con 😀
Franchement il y a des tas de choses tirées par les cheveux, d’autres qui sont prévisibles, mais honnêtement même si je trouve plein de défauts à ce titre et qu’il ne me marquera pas, sur le moment j’ai trouvé l’ensemble distrayant et j’avais envie de savoir le fin mot de l’histoire, je ne pense pas lire d’autres titres de l’auteur mais cette lecture là n’était pas déplaisante !

Ma note : 3
Publicités

2 réflexions au sujet de « La conspiration de Roswell – Boyd Morrison »

  1. Le résumé du livre m’attirait mais du coup je crois que ça ressemble un peu trop à un film d’action pour moi avec tous les clichés que ça implique parfois 😥 « manquait juste les pyramides d’Egypte et l’Atlantide pour que le côté folklorique soit total ! » XD Bon bah tant pis hein !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s