Classique·Théâtre

Roméo et Juliette – William Shakespeare

couv41873765


Roméo et Juliette
William Shakespeare
Edition Librio,
2001
Traduit François-Victor
Hugo
96 pages

Genres : Théâtre,
Classique


 

Résumé :

Deux anciennes Maisons d’égale dignité, Dans la belle Vérone où se tient notre scène, Font un nouvel éclat de leur antique hargne, Le sang civil salit les mains des citoyens. Or dans le sein fatal de ces deux ennemis, Deux amants prennent vie sous la mauvaise étoile ; Leur malheureux écroulement très pitoyable Enterre en leur tombeau la haine des parents. Les terribles moments de leur amour mortel, Et l’obstination des rages familiales, Que rien sinon la mort des deux enfants n’apaisera, Pendant deux heures nous le jouerons sur ce théâtre ; Et si vous nous prêtez une patiente oreille, Tout défaut, notre zèle le rachètera.

 

Mon avis :

Ces jours-ci je suis en plein séjour à Vérone entre « Juliette » d’Anne Fortier (que j’ai adoré) et les premiers épisodes de « Still star-crossed » (qui n’étaient pas fameux et m’ont découragée de continuer la série) et j’avais envie d’y rester, donc quoi de mieux que de relire la pièce de Shakespeare que j’avais découvert il y a déjà bien trop longtemps ?!

Tout le monde connait déjà « Roméo et Juliette » que ce soit parce qu’on a déjà lu la pièce ou grâce aux nombreuses adaptations qui en ont été faites, du coup les grandes lignes de l’histoire et son dénouement n’ont rien de mystérieux, on suit les Capulet et les Montaigu qui se haïssent et se déchirent mais dont les enfants vont tomber amoureux, et… on sait que cela ne va pas finir en conte de fée !

Même en connaissant plus ou moins l’histoire on peut avoir un peu de mal à s’y retrouver avec tous les personnages, un peu comme n’importe quelle pièce de théâtre en fait, mais finalement la pièce est abordable, et bien prenante même en sachant comment les choses vont globalement se dérouler, j’ai même plus apprécié cette relecture que la découverte il y a plusieurs années !

Je ne vais pas trop m’attarder sur l’histoire, autant la découvrir par soi-même, mais pour faire simple tout s’enchaine naturellement, les personnages ont tous leur place et apporte chacun quelque chose au récit, il y a quelques pointes d’humour, et malgré l’immaturité des deux amants (j’en parlerais ensuite) on peut être facilement touché par leur histoire, en tout cas sans être vraiment férue de théâtre (du moins à lire) c’est une pièce que je lis d’une traite sans m’ennuyer un instant.

Le style est loin d’être poussiéreux avec des répliques ampoulées, c’est au contraire très fluide, forcément je le lis en français vu que lire du Shakespeare en version originale doit demander un sacré niveau d’anglais mais la traduction est très bonne, à la fois recherchée et agréable à suivre.

Là où le bas blesse donc c’est au niveau des personnages, Roméo et Juliette sont jeunes et ça se sent ! Pas assez réfléchis, trop impulsifs, en fin de compte peut-être que l’histoire n’aurait pas été aussi dramatique si ces deux blaireaux avaient pris trois secondes pour réfléchir ! En plus de cela Roméo a vraiment un côté ado torturé par ses hormones parce qu’il passe les premières pages à chouiner vu qu’il ne peut pas être avec Rosaline dont il est fou amoureux mais dix minutes plus tard il a le coup de foudre pour Juliette et ne pense plus qu’à elle, paye tes sentiments profonds ! Enfin bon, à 15 ans on est neuneu, quelle que soit l’époque on va dire !

Bref, à par ce dernier point, c’est une très belle pièce, pas ma préférée de Shakespeare (qui reste « Le songe d’une nuit d’été »), mais cela vaut la peine de s’y attarder parce que malgré tous les passages célèbres il y a plein d’autres choses à y découvrir !

 

Ma note : 4
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s