Jeunesse·Science-Fiction

U4 : Koridwen – Yves Grevet

 couv62387575



U4 : Koridwen
Yves Grevet
Édition Syros Nathan 
2015 
362 pages

Genres : Jeunesse,
 Science-fiction
Série : U4 

1. Stéphane
2. Koridwen
3. Yassin
4. Jules
5. Contagion
Résumé :

Cela fait 10 jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale est décimée. les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commencent à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?

Koridwen a survécu à tous les habitants de son hameau de Bretagne. Avec l’aide d’Yffig, elle les a inhumés les uns après les autres, puis le vieil homme est lui aussi décédé. Le jour de ses 15 ans, suivant les dernières volontés de sa mère, la jeune fille ouvre une enveloppe laissée par sa grand-mère. Dans ce courrier, il est question d’un long voyage et de mondes parallèles.

 

Mon avis :

Après le tome sur Stéphane, qui avait des défauts mais qui était pas mal, je n’étais pas spécialement pressée d’ouvrir ce tome car Koridwen m’avait fait une mauvaise première impression, finalement c’est pourtant son personnage qui m’aura le plus convaincue dans cette suite, ce qui explique le fait que ma chronique va être un peu concise !

L’histoire se déroule au même moment que les autres tomes, donc nous sommes toujours en plein chaos alors qu’un virus décime la population, cette fois nous nous trouvons aux côtés de Koridwen qui a perdu tous ses proches et se retrouve livrée à elle dans sa ferme en Bretagne. Comme les trois autres héros de la série, Koridwen va tenter de rejoindre Paris qui pourrait être la clé de leur survie mais va également connaître l’héritage que lui a laissé sa grand-mère, une sorcière-guérisseuse…

Tout ce qui concerne l’héritage celtique de Koridwen aurait dû être ma partie préférée du livre mais finalement cela m’a laissée froide sur le moment et je peinerais à en parler maintenant car je ne me souviens plus de rien, c’est aussi poussif que le reste et même tiré par les cheveux, c’est trop facile et trop vite accepté par Koridwen je trouve, bref je n’en parle pas plus parce que mes souvenirs sont flous mais j’y suis restée complètement hermétique.

En ce qui concerne tout ce qui tourne autour du virus, c’est un peu le même sentiment; l’indifférence, il n’y a rien de particulier à relever comparé au précédent tome, c’est passable mais ni indispensable, ni palpitant, ni marquant il faut croire car à part quelques bribes de l’histoire il ne me reste pas grand-chose en mémoire, c’était correct sur le moment mais cela s’arrête là, et j’espère que le côté répétitif ne se fera pas ressentir encore avec les deux derniers tomes et qu’un peu d’originalité va secouer le tout !

Je disais que c’était finalement Koridwen qui m’avait le plus plu dans ce tome, mais tout est relatif, j’ai eu un meilleur feeling avec elle qu’avec Stéphane parce que je l’ai trouvée aussi forte mais un poil plus réfléchie, mais on ne peut pas dire que je l’ai plus appréciée que cela non plus (vu qu’elle est parfois radicale dans ses actions, et assez froide de manière générale), c’est une héroïne convenable mais encore une fois elle ressemble à n’importe quelle héroïne de dystopie jeunesse et du coup je ne ressens pas d’attachement particulier envers elle, cela dit dans le tome précédent elle me gonflait et là j’arrive à la supporter alors il y a quand même un net progrès !

Bref, je suis aussi peu inspirée en écrivant cette chronique qu’en lisant le livre, je ne dirai pas que cela a été une perte de temps mais on ne peut pas dire que cela m’a apporté grand-chose et c’est dommage vu que le tome de Stéphane lançait bien la série et j’ai peur que le concept soit déjà épuisé, j’espère que Jules et Yassin me prouveront le contraire…

 

Ma note : 1-5
Publicités

2 réflexions au sujet de « U4 : Koridwen – Yves Grevet »

  1. J’ai bien aimé Koridwen mais le meilleur tome et le meilleur personnage reste Stéphane. J’ai aussi lu le tome sur Jules mais lui… ça ne l’a pas fait mais c’est surtout dû à l’écriture de l’auteure. Il ne me reste plus qu’à lire Yannis et le Hors série! ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s