Contemporain·Coup de coeur·Epistolaire

Quand souffle le vent du nord / La Septième Vague – Daniel Glattauer

Quand souffle le vent du nord / La septième vague
Daniel Glattauer
Édition Le livre de poche, 2011 / 2012 
Traduit par Anne-Sophie Anglaret
348 et 280 pages 

Genre(s) : Contemporain, Épistolaire
 Résumé :.
En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre…
 Mon avis :.

Avant de démarrer la lecture de « Quand souffle le vent du nord » j’avais une petite appréhension, je voulais toujours découvrir ce livre mais les critiques négatives que j’avais entendu dessus m’avaient un peu refroidie et je craignais d’être déçue à mon tour, mais ma crainte s’est vite dissipée dès les premières pages alors que j’étais déjà en train de devenir complètement accro à ma lecture, j’aurais même pu lire le livre d’une seule traite si je n’avais pas eu l’idée pourrie de le commencer juste avant d’aller me coucher !
Rebelote avec « La septième vague », quelques pages à peine et mon addiction était à nouveau là, autant vous dire que ces deux livres sont de gros coups de cœur.

En fin de compte, le seul reproche que je peux faire concerne le personnage d’Emmi qui par moment est assez énervante surtout lorsqu’elle fait preuve d’une jalousie mal placée dans le premier tome, mais à par cela le reste m’a vraiment séduite.
Emmi et Léo se rencontrent par hasard, ils apprennent à se connaître, s’attachent, s’engueulent, deviennent dépendants l’un de l’autre, se cherchent, se séparent… On est d’accord que l’intrigue n’a rien de bien original mais la recette marche super bien, j’ai eu des papillons dans le ventre pendant ma lecture, j’étais impatiente de savoir comment leur relation allait évoluer, s’ils oseraient sauter le pas et enfin se rencontrer…
L’histoire est pleine de dynamisme, d’humour, d’esprit, de tendresse, de moments touchants et d’autres frustrants qui jouent avec nos nerfs et rendent encore plus impatient de savoir la suite.
Je pense que je relirai très souvent ces deux livres qui seront sûrement des livres « doudous » pour moi car même si on est fébrile la majorité du temps cela reste une superbe histoire qui fait du bien au moral !

Ma notecoupdecoeur